Tension et courant de charge

Vous aurez besoin d'un PicoScope pour réaliser ce test.

Comment raccorder l'oscilloscope

Canal A :

Raccordez l'extrémité BNC de la pince ampèremétrique de 60 A dans le canal A de l’oscilloscope, puis réglez la pince sur 20 ampères. Placez la pince autour du câble positif (+) de la batterie avec la flèche « + » orientée face à la borne positive de la batterie, comme l’illustre la Figure 1.

Canal B :

Raccordez un câble d’essai BNC dans le canal B de l’oscilloscope, puis raccordez une petite pince crocodile noire au pôle négatif (moulage noir). A l’autre extrémité du câble, positif (moulage rouge), raccordez une petite pince crocodile rouge. Placez les deux pinces crocodiles sur les bornes de la batterie en respectant la polarité correcte, comme l’illustre la Figure 1.

Afin de mesurer le courant de charge, il faut une charge sur la batterie. Allumez les feux de route, les feux de freinage et les poignées chauffantes (installées sur certains modèles).

Exemple de formes d’ondes

Remarques sur la forme d’onde

Il est important que l'alternateur soit capable de fournir la sortie de tension et de courant adéquate. La tension régulée recommandée varie légèrement d’un fabricant de motos à l’autre, mais elle se situe invariablement entre 13,5 et 15,0 volts. Il est également important que le système ne soit ni en sous-charge, ni en surcharge. Le courant disponible depuis l'alternateur varie également selon le type d'alternateur installé. Le courant dépend de l'état de charge de la batterie et des charges qui sont sous tension. Si l'alternateur a un problème spécifique qui réduit le courant, comme une diode défectueuse, cela n'est pas visible lors du contrôle du courant et ne provoque pas une baisse de tension régulée. On peut toutefois le détecter lors du contrôle de la forme d'onde de l'alternateur.

Informations techniques

L’objectif du circuit de charge consiste à fournir une tension régulée pour charger la batterie et remplacer le courant consommé par les circuits électriques de la moto.

La valeur nominale de l’alternateur tend à être spécifique au modèle, car la demande électrique d’un modèle de base est inférieure à celle d’une moto équipée d’accessoires haut de gamme standards, comme des rétroviseurs chauffants, des poignées chauffantes, des éclairages supplémentaires, un siège chauffant, etc.

La sortie de l’alternateur, comme son nom l’indique, produit une sortie de courant alternatif (ca), qui est rectifiée en courant continu (cc) afin de fournir le type de tension correct pour recharger la batterie et la maintenir complètement chargée.

L’alternateur comporte trois bobinages internes enroulés à 120 degrés entre les phases et nécessite neuf diodes dans une configuration en « pont » pour rectifier la sortie. La tension est contrôlée par un régulateur à semi-conducteurs qui maintient la tension à un réglage prédéterminé d’environ 13,5 à 15 volts. Le courant de sortie est déterminé par l’exigence du moment. Par exemple, une batterie qui vient d’être soumise à un démarrage prolongé reçoit une sortie de courant supérieur depuis l’alternateur à celle d’une batterie qui est complètement chargée.

Le redresseur/régulateur de tension est souvent un élément distinct. Il est possible de mesurer la tension régulée sur un multimètre. Cependant, cette mesure peut sembler correcte même si l’alternateur a un défaut de diode qui réduit la sortie de 33 %. La seule méthode véritable pour surveiller la sortie de l’alternateur consiste à observer la forme d’onde résultante sur un oscilloscope.

Propositions de rectifications de formes d’ondes défectueuses

Lors de l’essai du circuit de charge, assurez-vous que la tension, avec toutes les charges électriques appliquées, se situe entre 13,5 et 15,0 volts. Dans l'hypothèse où les trois phases fonctionnent correctement, une tension plus faible que prévu peut provenir du régulateur de tension qui protège la batterie contre une surcharge, ou éventuellement d’un régulateur défectueux ou d’une batterie défectueuse qui ne parvient pas à accepter la charge.

Données sur les broches

Sans objet.

AT102-2(FR)

Déni de responsabilité
Cette rubrique d’aide est sous réserve de modifications sans préavis. Les informations contenues dans la présente sont soigneusement contrôlées et sont considérées être correctes. Ces informations présentent un exemple de nos études et conclusions, et elle ne constituent pas une procédure définitive. Pico Technology n’endosse aucune responsabilité en cas d’inexactitudes. Chaque véhicule peut être différent et nécessiter des réglages uniques en matière d’essais.