Injecteurs Delphi

Vous aurez besoin d'un PicoScope pour réaliser ce test.

Comment raccorder l'oscilloscope

Canal A

Branchez la pince ampèremétrique de 60 A dans le canal A de l’oscilloscope. Réglez la pince sur 20 A et remettez-la à zéro. Placez la pince autour d'un des câbles de prise multiple de l'injecteur. Il peut être nécessaire de retirer délicatement une partie du ruban du faisceau ou de détorsader les câbles pour laisser suffisamment d'espace pour les mâchoires de la pince.

La connexion est illustrée dans la Figure 1.

Remarque : Si la forme d'onde ne commence pas par une impulsion positive, la pince ampèremétrique a été raccordée dans le mauvais sens. Retirez-la et remplacez-la en l’orientant dans la direction opposée.

Remarques sur la forme d’onde

Ces exemples de formes d'ondes présentent la tension et le courant de l'injecteur dans différentes conditions de fonctionnement. Un déclencheur automatique/d’augmentation a été utilisé pour stabiliser la forme d'onde.

Exemple 1 : Il y a deux phases de pré-injection avant la phase d'injection principale à la vitesse de ralenti du moteur.

Exemple 2 : À une vitesse ou une charge de moteur supérieure, la phase d’injection principale s’étend. L’une des phases de pré-injection peut aussi disparaître.

Exemple 3 : En cours de retenues, la phase d'injection principale s’interrompt et une phase d’injection à impulsions multiples est créée afin de pouvoir déverser l'excédent de carburant dans le circuit de fuites.

Delphi Injector

Figure 2

Figure 3

Informations techniques

La Figure 2 présente un injecteur Delphi.

Les injecteurs Delphi se reconnaissent immédiatement par leur conception mince en forme de crayon et leurs connexions de câblage de prise multiple à pince. On en trouve dans les véhicules de fabricants tels que Ford, Renault et Nissan.

La stratégie de fonctionnement de l'injecteur est contrôlée par le module de commande électronique (ECM) du moteur ou le module pilote de l’injecteur (IDM) et peut varier selon le constructeur automobile, même lorsque les mêmes injecteurs Delphi sont utilisés. Par exemple, la forme d'onde ci-dessus provient d'un véhicule Renault, et comporte deux phases de pré-injection au ralenti, tandis que le même test d'injecteur mené sur un véhicule Ford ne comporte qu'une seule phase de pré-injection.

Comme avec tous les systèmes à rampe commune, il peut y avoir différentes phases d'injection :

  • Les phases de pré-injection (ou pilotes) sont destinées à contrer les « cliquetis de diesel » en démarrant doucement la combustion
  • La phase d'injection principale concerne les caractéristiques de puissance et de couple
  • La phase de post-injection consiste à augmenter la température de combustion pendant la régénération particulaire du diesel

Dès la mise sous tension du solénoïde de l'injecteur, le pointeau à l'intérieur de l'injecteur se soulève, et l’injection de carburant démarre, créant une chute de pression légère dans la rampe commune.

Le courant initial, illustré dans la Figure 3, est ce qu’on appelle le « courant d’appel ». Il est supérieur au courant minimal de maintien pour surmonter l'inertie du pointeau de l'injecteur.

À la fin de la phase d'injection, le solénoïde de l'injecteur est mis hors tension et l’injection de carburant s'arrête.

En cas de changement soudain de la demande en carburant, comme lorsqu'une pression sur l'accélérateur est complètement supprimée et qu’il y a peu de charge, voire aucune, sur le moteur, l'ECM/IDM permet de décharger la pression de carburant à travers l'injecteur et dans le circuit de fuites.

Pendant cette phase, l’injecteur émet des impulsions multiples, comme l’illustre l'exemple 3 de forme d’onde. Si la base de temps devait être augmentée, l’exemple présenterait beaucoup de ces impulsions avant de revenir au régime de ralenti normal. Les trois crêtes de courant illustrées indiquent qu'il y a un courant d’appel, mais pas de courant minimal de maintien. Cela empêche l’injection de carburant dans le cylindre, en permettant au carburant de traverser l'injecteur avant de passer dans le circuit de fuites.

Si des injecteurs Delphi sont identifiés comme défectueux et sont remplacés, les nouveaux injecteurs doivent être recodés dans l'ECM / IDM à l'aide d'un outil de balayage, car ils sont calibrés individuellement.

AT099_2(FR)

Déni de responsabilité
Cette rubrique d’aide est sous réserve de modifications sans préavis. Les informations contenues dans la présente sont soigneusement contrôlées et sont considérées être correctes. Ces informations présentent un exemple de nos études et conclusions, et elle ne constituent pas une procédure définitive. Pico Technology n’endosse aucune responsabilité en cas d’inexactitudes. Chaque véhicule peut être différent et nécessiter des réglages uniques en matière d’essais.