Valve de régulation de ralenti - Électromagnétique

Vous aurez besoin d'un PicoScope pour réaliser ce test.

Comment raccorder l’oscilloscope en cours d’essai : une valve de régulation de ralenti électromagnétique

  1. Branchez un câble d’essai BNC dans le canal A sur le PicoScope
  2. Installez une grande pince crocodile noire sur le câble d’essai noir
  3. Installez une sonde à aiguille ou une sonde de multimètre TA001 sur le câble d’essai coloré.
  4. Placez la pince crocodile noire sur la borne négative de la batterie
  5. Testez le circuit de retour par la terre de la valve de régulation de ralenti à l’aide de la sonde à aiguille, comme l’illustre la Figure 1. Si vous ne pouvez pas atteindre la borne ou la fiche avec une sonde, vous pouvez alors peut-être utiliser une boîte un câble de dérivation si vous en avez.

Le composant électronique est contrôlé en commutant la voie de mise à la terre à la masse dans les conditions spécifiées. La valve de régulation de ralenti comporte une alimentation de 12 volts et sa commutation est visible dans l’exemple de forme d'onde. On peut éventuellement observer un léger changement de fréquence lorsque la valve s’ouvre pour maintenir la vitesse de ralenti du moteur dans des conditions de forte demande électrique.

Exemple de formes d’ondes

Remarques sur les formes d'ondes

La valve de régulation de ralenti (ISCV) électromagnétique compte 2 branchements électriques : une alimentation de tension au niveau de la tension de la batterie et une voie de mise à la terre commutée.

La vitesse de commutation de la voie de mise à la terre est déterminée par le module de commande électronique (ECM) pour maintenir une vitesse préprogrammée. La valve génère une dérivation de l’air autour du papillon de gaz pour former une purge d'air contrôlée dans la voie d'induction. Si le moteur est équipé d’une dérivation d'air réglable et d’une ISCV, il peut nécessiter une routine spécifique pour équilibrer les deux voies d’air.

L’exemple de forme d'onde présente la voie de mise à la terre qui est commutée. Un test du côté de l'alimentation produit une ligne droite au niveau de la tension de charge et un test du circuit de mise à la terre produit une forme d’onde « en dents de scie ».

ISCV

Figure 2 - Electromagnetic idle speed control valve

Informations techniques

La finalité de la valve de régulation de ralenti (ISCV) est, comme son nom l’implique, de contrôler la vitesse de ralenti du moteur en fonction de sa température et des différentes conditions de charge.

Lorsque le moteur est initialement démarré à froid, le module de contrôle électronique (ECM) de gestion du moteur fournit au moteur froid un enrichissement de démarrage et augmente sa vitesse de ralenti à environ 1 200 tr/min. C'est l'ISCV qui est responsable de cette augmentation. Quand le moteur atteint la température de fonctionnement, l'enrichissement est éliminé et la vitesse de ralenti décélère jusqu’à un niveau prédéterminé. Cette vitesse est conservée, quelles que soient les charges électriques sur l'alternateur et, dans une certaine mesure, les charges mécaniques, par exemple, lorsque le rapport de marche avant d’une boîte de vitesses automatique a été sélectionné.

La valve de régulation de ralenti (ISCV) est un appareil électromécanique dont la tension d'alimentation provient de l'ECM ou d’un relais de commande. Elle comporte 2 ou 3 branchements électriques, avec l’alimentation de tension précitée et une voie de mise à la terre commutée simple ou double. La vitesse de commutation de la voie de mise à la terre est déterminée par l’ECM pour maintenir une vitesse préprogrammée. Une ISCV peut être une rotative ou électromagnétique ; les deux types sont populaires, mais la version rotative est la plus courante. La valve génère une dérivation d'air autour du papillon de gaz pour assurer une purge contrôlée de l’air dans la voie d'induction, et elle est donc susceptible à la saleté et aux dépôts carbonés qui entravent ses performances. Il est recommandé de les nettoyer aux intervalles d'entretien préconisés par le fabricant en pulvérisant un solvant pour maintenir leur efficacité.

Si le moteur est équipé d’une dérivation d'air réglable et d’une ISCV, il peut nécessiter une routine spécifique pour équilibrer les deux voies d’air.

Il est possible de surveiller la commutation de la voie de mise à la terre sur un oscilloscope ; une valve rotative produit une onde carrée et une valve électromagnétique produit une forme d'onde « en dents de scie ».

La valve rotative peut comporter une voie de mise à la terre simple ou double ; la voie simple est tirée électriquement dans une direction et renvoyée à sa position fermée par un ressort et le système double de mise à la terre commute la valve dans les deux sens. Il est possible de le surveiller sur un oscilloscope double trace.

AT034-4(FR)

Déni de responsabilité
Cette rubrique d’aide est sous réserve de modifications sans préavis. Les informations contenues dans la présente sont soigneusement contrôlées et sont considérées être correctes. Ces informations présentent un exemple de nos études et conclusions, et elle ne constituent pas une procédure définitive. Pico Technology n’endosse aucune responsabilité en cas d’inexactitudes. Chaque véhicule peut être différent et nécessiter des réglages uniques en matière d’essais.