Traçage double - comparaison entre la tension d’injecteur et le courant d’injecteur

Vous aurez besoin d'un PicoScope pour réaliser ce test.

Comment raccorder l'oscilloscope lors d’un traçage double : un injecteur multipoint (tension) et un injecteur multipoint (courant)

Canal A :
Branchez le câble d’essai principal dans le canal A sur le PicoScope et placez une grande pince crocodile noire sur le câble d’essai avec la moulure noire (négatif) et une sonde d’acupuncture ou une sonde de multimètre sur le câble d'essai avec la moulure rouge (positif). Placez la pince crocodile noire sur la borne négative de la batterie et testez le côté de mise à la terre commutée de l’injecteur avec la sonde d’acupuncture ou la sonde de multimètre.

Sinon, il est possible d’utiliser le câble de dérivation TA012 , comme l’illustre la Figure 1.

Canal B :
Branchez la pince ampèremétrique de 60 A dans le canal B du PicoScope*. La pince ampèremétrique doit être placée sur le câble d'alimentation de l'injecteur de carburant.

Sinon, il est possible d’utiliser le câble de dérivation TA012 en plaçant la pince ampèremétrique de 60 A sur la section de câble exposé bleue ou jaune du câble d’essai, comme l’illustre la Figure 2. Comme il n'y a aucune correspondance quant à la borne qui transporte l’alimentation, il peut être nécessaire d'observer les deux formes d'ondes et de choisir la bonne.

Avec l’exemple de forme d'onde affiché à l'écran, vous pouvez maintenant appuyer sur la barre d'espace pour commencer à observer les mesures en direct. Faites rapidement passer l'accélérateur du ralenti à pleins gaz et observez la forme d'onde qui s’amplifie pendant l’accélération et (sur certains modèles) qui s’interrompt lors des retenues. La forme d'onde est stabilisée à l'aide de la chute de tension pour déclencher l'oscilloscope.

* Si vous disposez d’une pince ampèremétrique ancienne équipée de fiches bananes de 4 mm au lieu d’un connecteur BNC, raccordez-la au PicoScope à l'aide du câble d’essai principal.

Exemple de formes d’ondes

Remarques sur les formes d'ondes

Lors du contrôle de la forme d’onde de l’injecteur à l’aide de la tension et de l’ampérage, cela permet à l’opérateur d’observer la durée « correcte » pendant laquelle l’injecteur est physiquement ouvert. La forme d’onde de courant indique clairement (illustrée en rouge) une « division » en deux zones facilement définies.

La première partie de la forme d’onde est responsable de la force électromagnétique qui soulève l’axe ; dans cet exemple, la durée nécessaire est d’environ 1,6 ms. C’est souvent ce qu’on appelle le temps de réaction du solénoïde. Les 2,5 ms restantes représentent la durée réelle pendant laquelle l'injecteur est complètement ouvert. En comparaison avec la durée de tension de l’injecteur (tracé bleu), ceci est différent des 1,8 ms illustrés.

Quand la masse est retirée, une tension est induite dans l'injecteur et une crête de près de 85 volts est enregistrée.

Informations techniques

Veuillez consulter les rubriques individuelles sur les formes d'ondes :

AT388-1(FR)

Déni de responsabilité
Cette rubrique d’aide est sous réserve de modifications sans préavis. Les informations contenues dans la présente sont soigneusement contrôlées et sont considérées être correctes. Ces informations présentent un exemple de nos études et conclusions, et elle ne constituent pas une procédure définitive. Pico Technology n’endosse aucune responsabilité en cas d’inexactitudes. Chaque véhicule peut être différent et nécessiter des réglages uniques en matière d’essais.