Tests de courant et de tension d’alternateur

Vous aurez besoin d'un PicoScope pour réaliser ce test.

Pour des tests sur des alternateurs intelligents, consulter les préréglages pour le chargement intelligent et la rubrique d’aide sur le chargement intelligent.

L’objectif de ce test consiste à évaluer le régime de charge de l’alternateur par rapport à la charge électrique appliquée sur la batterie. Toute charge provenant de la batterie doit être remplacée par l’alternateur. La sortie de l’alternateur est régulée et ne doit pas sous-charger ou surcharger.

Comment réaliser le test

Accessoires

Paramètres du PicoScope

  • Canal A : ± 50 V cc
  • Canal B : -100 A +200 A cc
  • Base de temps : 20 ms/div
  • Réglez la pince électrique sur une plage de 200 A
  1. Raccordez câble de test BNC au canal A de votre oscilloscope.
  2. Installez clips sur vos câbles d’essai et raccordez-les aux bornes de la batterie : NOIR sur la borne négative, ROUGE sur la borne positive.
  3. Raccordez votre pince électrique au canal B de votre oscilloscope et mettez la pince sous tension.
  4. Réglez la pince sur « zéro ».
  5. Raccordez la pince sur le câble B+ de l’alternateur comme dans la Figure 1.
  6. Démarrez le moteur et faites-le tourner à 1 500 tr/min.
  7. Mettez les auxiliaires électriques sous tension (phares et chauffage, etc). Il est possible que certains véhicules nécessitent de faire tourner le moteur pendant 60 secondes ou plus avant que le chargement ne démarre.
  8. Minimisez ce fichier d’aide pour afficher un « exemple de forme d’onde ». De là, vous pouvez faire fonctionner votre oscilloscope en appuyant sur la barre d’espace de votre clavier ou sur le bouton « Démarrer » dans PicoScope pour commencer à consulter les mesures en direct.

 

Remarque : Si le courant (canal B) affiche une mesure de valeur négative, contrôlez que la flèche située dans la mâchoire de la pince électrique est tournée face au sens de circulation du courant de l’alternateur.

Exemple de formes d’ondes

Dans les formes d’ondes ci-dessous, le canal A indique une tension de batterie stable sans crête ni ondulation. Le canal B indique le courant qui circule dans le système avec des crêtes uniformes.

Remarque : Il est possible d’attribuer les crêtes périodiques qui sont évidentes sur la forme d’onde de 24 V à des crêtes induites provenant du circuit d’injection, et elles ne constituent pas un problème.

stable battery voltage with no spikes

Figure 2 - 12 V waveform

24 V waveform

Figure 3 - 24 V waveform

Diagnostic

Consultez les données techniques sur le véhicule pour connaître les conditions et les résultats de test spécifiques.

Exemple : Dans l’exemple type de droite, il devrait y avoir une sortie d’au moins 20 A depuis l’alternateur quand le moteur tourne et les phares et la lunette arrière chauffée sont sous tension :

Valeurs types

2 x phares à 60 Watts       120 Watts
Lunette arrière chauffée       120 Watts
Total           240 Watts
240 Watts divisés par 12 volts = 20 Ampères.

La tension régulée recommandée varie légèrement selon le fabricant de moteur, mais généralement, pour des véhicules de 12 V, elle se situe entre 13,6 et 15,0 volts et, pour des véhicules de 24 volts, entre 26 et 28 volts. Il est également important que le système ne soit ni en sous-charge, ni en surcharge.

Le courant disponible depuis l’alternateur peut varier selon le style de système de charge, l’alternateur installé, la vitesse du moteur, la charge/l’état de charge de la batterie et la disposition de la poulie d’entraînement.

PicoScope peut révéler des défauts de l’alternateur, comme une diode défectueuse, que l’on ne peut pas détecter par un simple contrôle du courant de sortie ou de la tension régulée. Veuillez consulter notre onglet Automobile sur votre écran PicoScope et sélectionnez « Chargement et démarrage > Circuits de charge > Test d’ondulation/de diode de courant ca de l’alternateur » pour cette procédure d’essai supplémentaire.

Informations complémentaires

L’alternateur

L’alternateur, comme son nom l’indique, produit une sortie de courant alternatif (ca), qui est rectifiée en courant continu (cc) afin de fournir le type de tension correct pour recharger la batterie et la maintenir en charge pleine.

Le courant inducteur, d’environ six à huit ampères, énergise le rotor, ce qui induit ensuite un courant électrique dans le stator lorsqu’il tourne. La valeur nominale de l’alternateur tend à être spécifique au véhicule, car la demande électrique d’un modèle de base est inférieure à celle d’un véhicule équipé d’accessoires haut de gamme types comme un pare-brise et une lunette arrière chauffés, des rétroviseurs chauffés, des éclairages supplémentaires, des sièges chauffés à réglage électrique, etc.

Le stator de l’alternateur est doté de trois bobinages internes enroulés à 120 degrés entre les phases et nécessite neuf diodes dont la configuration est en « pont » pour rectifier la sortie. La tension est contrôlée par un régulateur à semi-conducteurs qui maintient la sortie dans la plage indiquée dans les remarques ci-dessus. Le courant de sortie est déterminé par l’exigence du moment. Par exemple, une batterie qui vient d’être soumise à un démarrage prolongé tire une valeur de sortie supérieure depuis l’alternateur que lorsque la batterie est complètement chargée.

Caractéristiques d’un système de chargement efficace :
Une chute de la tension de la batterie devrait s’accompagner d’une hausse du courant de charge et vice-versa.

Il est possible de mesurer la tension régulée sur un multimètre, mais cette mesure peut sembler correcte même si l’alternateur a un défaut de diode qui réduit la sortie de 33 %. La seule méthode véritable de surveiller la sortie de l’alternateur consiste à observer la tension de sortie et les formes d’ondes du courant à l’aide d’un oscilloscope.

AT001_5(FR)

Déni de responsabilité
Cette rubrique d’aide est sous réserve de modifications sans préavis. Les informations contenues dans la présente sont soigneusement contrôlées et sont considérées être correctes. Ces informations présentent un exemple de nos études et conclusions, et elle ne constituent pas une procédure définitive. Pico Technology n’endosse aucune responsabilité en cas d’inexactitudes. Chaque véhicule peut être différent et nécessiter des réglages uniques en matière d’essais.