Injecteur de carburant (courant)

Vous aurez besoin d'un PicoScope pour réaliser ce test.

Comment raccorder l'oscilloscope

Canal A :

Branchez la pince ampèremétrique de 60 A dans le canal A de l’oscilloscope. Commutez la pince sur la plage de 20 A, puis appuyez sur le bouton de mise à zéro. Vérifiez les données de broches du fabricant pour la borne de connexion de l’injecteur de carburant du module de commande électronique (ECM) de l’injection de carburant. Placez la pince ampèremétrique autour du câble correct, comme l’illustre la Figure 1.

Avec l’exemple de forme d'onde affiché à l'écran, vous pouvez maintenant appuyer sur la barre d'espace pour commencer à observer les mesures en direct.

Exemple de formes d’ondes

Remarques sur les formes d’ondes

La Figure 2 indique que l'impulsion de courant de l’injecteur comporte deux étapes. Au cours de la première étape, la force développée par le solénoïde ne suffit pas pour ouvrir la valve. Cet état dure environ 1,5 ms. À ce stade, la valve s'ouvre, ce qui modifie l'inductance du solénoïde et génère donc une chute de la forme d'onde avant une nouvelle hausse du courant. Le courant s’aplatit ensuite quand la bobine du solénoïde devient magnétiquement saturée, puis il est désactivé par le module de commande électronique (ECM) de la moto. Cette « durée d’ouverture » de l’injecteur dépend des paramètres énumérés dans la section informations techniques ci-dessous.

Dans cette optique, on peut observer que la durée pendant laquelle l'injecteur est maintenu ouvert n'est pas nécessairement la même que la durée complète de l’impulsion (environ 6 min). Il n'est cependant pas possible de calculer la durée nécessaire pour que le ressort d’injecteur ferme complètement la valve et couper le débit de carburant. Ce test est idéal pour identifier un injecteur dont le solénoïde a une durée de réaction inacceptable. Un tel injecteur ne fournirait pas la quantité nécessaire de carburant, et le cylindre en question fonctionnerait avec trop peu de carburant.

Informations techniques

L'injecteur multipoint est un dispositif électromécanique qui est alimenté par une tension de 12 volts provenant du relais d'injection de carburant ou du module de commande électronique (ECM).

L'injecteur est alimenté en carburant depuis une rampe d'alimentation commune. La durée pendant laquelle l’injecteur est maintenu ouvert dépend des signaux d'entrée reçus par l’ECM de gestion du moteur depuis ses différents capteurs du moteur. Ces entrées comprennent :

  • le capteur de température du liquide de refroidissement
  • le capteur de température de l’air
  • le capteur de pression absolue du collecteur (MAP)
  • le potentiomètre de papillon

La durée de maintien de l'ouverture ou « durée de l’injecteur » varie pour compenser les périodes de démarrage à froid et de préchauffage du moteur. Elle commence par une longue durée qui diminue à mesure que le moteur chauffe pour atteindre la température de fonctionnement. La durée augmente également en cours d’accélération, et diminue dans des conditions de charge faible.

Les injecteurs se déclenchent une fois par cycle (720° d’angle du vilebrequin ou deux révolutions). L’injection séquentielle a une alimentation commune à tous les injecteurs et une voie indépendante de mise à la terre commutée vers chaque injecteur. Ce déclenchement individuel permet au système, lorsqu'il est utilisé en conjonction avec un détecteur de phase, de fournir le carburant lorsque la soupape d’admission est ouverte, et l'air entrant permet d'atomiser le carburant.

Propositions de rectifications des formes d’ondes défectueuses

Observez les formes d’ondes de courant des injecteurs individuels et assurez-vous que toutes les formes d'ondes sont similaires. Une durée d’ouverture plus lente que prévu peut être due à une augmentation de la résistance électrique dans la bobine du solénoïde de l'injecteur. Cela peut se confirmer en retirant le connecteur électrique vers l'injecteur et en mesurant la résistance de la bobine avec un multimètre. Cette mesure de résistance varie selon les fabricants de motos, mais elle devrait être similaire à celles des autres injecteurs dans le même moteur. S’il s’avère que la résistance est plus élevée, l'injecteur doit être remplacé par un injecteur de résistance correcte et dont les débits sont comparables. Un injecteur avec un temps de réaction lent fait fonctionner le cylindre concerné avec trop peu de carburant, ce qui entraînerait des performances inférieures et éventuellement de graves dommages sur le moteur.

Données sur les broches

Notre véhicule d'essai était une moto Honda. Voici les données de broches de la prise multiple de l’ECM. Les données sur les broches sont spécifiques au fabricant et au modèle, et elles sont présentées à titre d’exemple uniquement.

ECM Data

AT114-4(FR)

Déni de responsabilité
Cette rubrique d’aide est sous réserve de modifications sans préavis. Les informations contenues dans la présente sont soigneusement contrôlées et sont considérées être correctes. Ces informations présentent un exemple de nos études et conclusions, et elle ne constituent pas une procédure définitive. Pico Technology n’endosse aucune responsabilité en cas d’inexactitudes. Chaque véhicule peut être différent et nécessiter des réglages uniques en matière d’essais.