Effet Hall du capteur d’allumage du distributeur

Vous aurez besoin d'un PicoScope pour réaliser ce test.

Comment raccorder l’oscilloscope en cours d’essai : un capteur d’allumage du distributeur à effet Hall

Branchez un câble d’essai BNC dans le canal A sur le PicoScope, placez une grande pince crocodile noire sur le câble d’essai avec la moulure noire (négatif) et une sonde à aiguille sur le câble d'essai avec la moulure rouge (positif). Testez chacune des trois connexions, comme l’illustre la Figure 1. Si vous ne pouvez pas atteindre la borne ou la fiche avec une sonde, alors vous devez peut-être utiliser une boîte ou un câble de dérivation si vous en avez un(e) de disponible.

Les trois connexions sont : la tension d’alimentation des capteurs, une prise de terre et la sortie de l'effet Hall. Le signal commuté depuis l'effet Hall est normalement la broche centrale. La sortie de l'effet Hall a été suivie dans l’exemple de forme d'onde illustré sur cette page.

Il est possible qu’il soit nécessaire de modifier la base de temps si le signal est contrôlé à différentes vitesses du moteur.

La figure 1 illustre le câblage à prise multiple du capteur à effet Hall qui est testé.

Exemple de forme d'onde du capteur d’allumage du distributeur à effet Hall

Remarques sur les formes d'ondes

Cette forme de dispositif de déclenchement est un simple commutateur numérique « marche / arrêt » qui produit une sortie d’onde carrée reconnue et traitée par le module de contrôle d'allumage.

Le déclenchement dispose d'un disque métallique, avec des ouvertures ou « fenêtres », qui tourne entre l'électro-aimant et le semi-conducteur. Tout champ magnétique qui traverse une des fenêtres arrête le courant par le biais du capteur. Lorsque la fenêtre est fermée, le courant repart. Cette action produit une onde carrée numérique qui est interprétée par l'unité de commande électronique (ECM) ou l'amplificateur.

Le capteur dispose de ses trois connexions caractéristiques : une tension d'alimentation, une prise de terre et le signal de sortie. L’amplitude du signal d’onde carrée lorsqu’il est surveillé sur un oscilloscope peut varier, ce qui n’est pas habituellement considéré comme un problème, car c'est la fréquence qui importe, pas la hauteur de la tension. Quand la tension du déclencheur à effet Hall tombe à zéro, il déclenche à la bobine. Cela se produit lorsque la fenêtre sur le volet rotatif métallique s'ouvre.

Informations techniques

Cette forme de dispositif de déclenchement est un simple commutateur numérique « marche / arrêt » qui produit une sortie numérique reconnue et traitée par le module de contrôle d'allumage. Le déclenchement dispose d'un disque métallique, avec des ouvertures, qui tourne entre l'électro-aimant et le semi-conducteur.

Un semi-conducteur peut être un conducteur ou un isolant selon qu’il détecte ou qu’il est protégé contre le champ magnétique. Ce champ magnétique est activé et désactivé par le disque rotatif qui se déplace entre les deux objets.

Un champ magnétique qui traverse une des fenêtres arrête le flux de courant par le biais du semi-conducteur. Lorsque la fenêtre est fermée, le flux repart. Cette action produit une onde carrée numérique que l'ECM ou l’amplificateur interprète sans qu’il soit nécessaire de disposer de circuits supplémentaires pour convertir le signal analogique en signal numérique. (Les amplificateurs de capteur d’allumage magnétiques permanents utilisent un déclencheur Schmitt, alors que les autres types utilisent un convertisseur analogique-numérique, ou A-N.)

Le capteur, en raison de sa sortie pratique, est utilisé dans beaucoup d’autres applications, y compris des capteurs de vitesse sur route et des prises de tachymètre.

Le capteur dispose de ses trois connexions caractéristiques : une alimentation sous tension à la tension de batterie, une prise de terre et le signal de sortie.

L’amplitude de l’onde carrée, lorsqu’elle est surveillée sur un oscilloscope, peut varier, mais ce n’est pas habituellement considéré comme un problème, car c'est la fréquence qui importe, pas le niveau de la tension. Il est également possible de mesurer la sortie sur un multimètre équipé d’une fonction de fréquence.

Lorsque le signal est observé ou relevé par rapport à une forme d'onde primaire, on peut voir la bobine se déclencher quand la tension du déclencheur à effet Hall tombe à zéro. Cela se produit lorsque la fenêtre dans le volet rotatif métallique s'ouvre.

La Figure 2 présente un schéma d'un capteur d’allumage à effet Hall : la borne « 0 » correspond à la tension de Hall. La Figure 3 présente un distributeur à effet Hall.

AT020-2(FR)

Déni de responsabilité
Cette rubrique d’aide est sous réserve de modifications sans préavis. Les informations contenues dans la présente sont soigneusement contrôlées et sont considérées être correctes. Ces informations présentent un exemple de nos études et conclusions, et elle ne constituent pas une procédure définitive. Pico Technology n’endosse aucune responsabilité en cas d’inexactitudes. Chaque véhicule peut être différent et nécessiter des réglages uniques en matière d’essais.