Double trace - comparaison entre l’allumage primaire et le courant d'injecteur À l'aide de l'atténuateur 10:1 et d’une pince amp

Vous aurez besoin d'un PicoScope pour réaliser ce test.

Remarque : Ce fichier d’aide porte sur un atténuateur 10:1. Si vous utilisez un atténuateur 20:1, veuillez régler les paramètres de sonde pour le canal concerné. Ces paramètres se trouvent sous le bouton Options de canal, puis : Sonde > Atténuateur 20:1.

Comment raccorder l'oscilloscope lors d’un traçage double : un circuit d'allumage primaire et un injecteur multipoint (courant)

Canal A :

Branchez l’atténuateur 10:1 dans le canal A du PicoScope et le câble d’essai BNC dans l'atténuateur. Placez une grande pince crocodile noire sur le câble d’essai avec le moulage noir (négatif) et une sonde d’acupuncture ou de multimètre sur le câble d’essai avec le moulage rouge (positif). Placez la pince crocodile noire sur la borne négative de la batterie et testez la borne négative (ou numéro 1) de la bobine avec la sonde d’acupuncture ou de multimètre, comme l’illustre la Figure 1.

L’exemple de forme d’onde indique que la tension observée lors de ce test est relativement élevée et la mise à l’échelle de l’oscilloscope est donc adaptée. Il est important que l’atténuateur 10:1 soit utilisé dans toutes les situations, quand une tension supérieure à 200 volts doit être mesurée.

Canal B :

Branchez la pince ampèremétrique de 60 A sur le canal B du PicoScope. Sélectionnez la plage de 20 A et activez la pince ampèremétrique. Appuyez sur le bouton « zéro » avant de raccorder la pince au circuit. La pince ampèremétrique doit être placée sur le câble d'alimentation de l'injecteur de carburant.

Sinon, il est possible d’utiliser le câble de dérivation TA012. Placez la pince de 60 A sur la section de câble exposé bleu ou jaune du câble, comme l’illustre la Figure 2. Comme il n'y a aucune correspondance concernant la borne qui transporte l’alimentation, il peut être nécessaire d'observer les deux formes d'ondes et de choisir la bonne.

Avec l’exemple de forme d'onde affiché à l'écran, vous pouvez maintenant appuyer sur la barre d'espace pour commencer à observer les mesures en direct.

Exemple de formes d’ondes

Remarques sur la forme d’onde

Dans cette forme d'onde, on peut observer le courant tiré par l’injecteur (en rouge) en même temps que le suivi du tracé d’allumage primaire (en bleu). La raison principale pour évaluer ces deux formes d'ondes ensemble consiste à identifier la cause d'une situation de non démarrage ou d’une perte soudaine de puissance, provoquant l'arrêt du moteur. Si le tracé primaire est absent, il n'y a pas de commutation des injecteurs, car ces deux circuits sont synchronisés ensemble, tandis que la perte de courant de l’injecteur signifie qu’un défaut s’est produit dans le circuit d’injection.

La fréquence du tracé d'injection par rapport au signal primaire diffère entre l’injection séquentielle et simultanée. L’injection séquentielle présente une impulsion par 720, tandis que la simultanée en a principalement deux. Certains systèmes simultanés présentent toutefois une seule impulsion, mais ceux-ci sont en minorité.

Informations techniques

Veuillez consulter les rubriques individuelles sur les formes d'ondes :

AT391-1(FR)

Déni de responsabilité
Cette rubrique d’aide est sous réserve de modifications sans préavis. Les informations contenues dans la présente sont soigneusement contrôlées et sont considérées être correctes. Ces informations présentent un exemple de nos études et conclusions, et elle ne constituent pas une procédure définitive. Pico Technology n’endosse aucune responsabilité en cas d’inexactitudes. Chaque véhicule peut être différent et nécessiter des réglages uniques en matière d’essais.