Bougie de préchauffage simple Utilisation d'une pince ampèremétrique de courant faible de 60 A

Vous aurez besoin d'un PicoScope pour réaliser ce test.

Comment raccorder l'oscilloscope en cours d’essai : Une bougie de préchauffage simple

Canal A

Branchez la pince ampèremétrique de 60 A dans le canal A de l’oscilloscope. Réglez la pince sur 20 A et remettez-la à zéro. Placez la pince autour du câble d'alimentation de la bougie de préchauffage à tester.

Canal B

Branchez le câble d’essai BNC de 4 mm dans le canal B de l’oscilloscope. Raccordez une sonde à aiguille à la connexion positive (colorée) du câble d’essai. Placez une pince crocodile noire sur la connexion négative (noire) et fixez-la à une connexion de terre appropriée dans le compartiment moteur. Menez un test inversé sur le câble d'alimentation de la bougie de préchauffage à tester.

Les connexions sont illustrées dans la Figure 1.

Exemple de forme d'onde de bougie de préchauffage simple

Remarques sur les formes d’ondes

Canal A

Ceci présente le courant de la bougie de préchauffage. Les trois sections de la forme d’onde sont :

  • Préchauffage
  • Démarrage du moteur - durant cette période, l'alimentation de la bougie de préchauffage est retirée
  • Postchauffage

Canal B

Ceci présente la tension de la bougie de préchauffage. Zoomez pour voir que l’alimentation est modulée afin de contrôler la température de fonctionnement de la bougie de préchauffage.

glow plugs diesel engines

Figure 2

Informations techniques

Pour des informations génériques sur les bougies de préchauffage, veuillez consulter la rubrique « bougie de préchauffage ».

Différents types de bougies de préchauffage modernes sont utilisés dans les moteurs diesel. La Figure 2 présente quelques exemples. Les principales propriétés de ces bougies sont qu'elles chauffent très rapidement, et elles sont donc parfois appelées des systèmes à « préchauffage rapide ».

Nous observons dans la section agrandie de l'exemple de forme d’onde qu'une tension constante est fournie à la bougie de préchauffage, pendant seulement 2,8 secondes environ - il s'agit de la période de réchauffage rapide. La résistance de ce type de bougie de préchauffage est très faible - l'unité testée ici présentait une résistance de 0,6 Ohm. Consultez les données techniques du fabricant pour les mesures de résistance spécifiques.

Remarque importante : Ne testez pas ce type de bougie de préchauffage en fournissant une tension de batterie constante à la bougie de préchauffage à l’aide d’un câble d’essai - la bougie de préchauffage surchaufferait et grillerait.

Souvent, les bougies de préchauffage qui utilisent le « préchauffage » (fonctionnement continu une fois que le moteur a démarré) sont du type en céramique. Le préchauffage réduit le bruit de combustion et permet un fonctionnement au ralenti sans heurt sur un moteur froid.

La forme d’onde indique que l'alimentation est retirée des bougies de préchauffage au démarrage du moteur - ceci permet d'assurer une fourniture de puissance maximale pour le démarreur. Une fois que le moteur a démarré, la modulation de la bougie de préchauffage continue.

La modulation assure que la bougie de préchauffage maintient une température constante. La durée de la période de postchauffage dépend de la température ambiante et de celle du liquide de refroidissement, et elle est contrôlée par le module de commande du moteur (ECM). Selon le fabricant, la température ambiante doit être inférieure à 9 °C pour que la bougie de préchauffage fonctionne, et le postchauffage peut durer jusqu’à quatre minutes. Le postchauffage peut s’arrêter si le véhicule avance, et la vitesse de rotation augmente à plus de 2 500 tr/min.

AT145-3(FR)

Déni de responsabilité
Cette rubrique d’aide est sous réserve de modifications sans préavis. Les informations contenues dans la présente sont soigneusement contrôlées et sont considérées être correctes. Ces informations présentent un exemple de nos études et conclusions, et elle ne constituent pas une procédure définitive. Pico Technology n’endosse aucune responsabilité en cas d’inexactitudes. Chaque véhicule peut être différent et nécessiter des réglages uniques en matière d’essais.