Allumage primaire du DIS (tension) À l'aide de l'atténuateur 10:1

Remarque : Ce fichier d’aide porte sur un atténuateur 10:1. Si vous utilisez un atténuateur 20:1, veuillez régler les paramètres de sonde pour le canal concerné. Ces paramètres se trouvent sous le bouton Options de canal, puis : Sonde > Atténuateur 20:1.

Comment raccorder l'oscilloscope en cours d’essai : un circuit d’allumage primaire de DIS

Branchez l’atténuateur 10:1 dans le canal A du PicoScope et branchez un câble d’essai BNC dans l'atténuateur. Placez une grande pince crocodile noire sur le câble d'essai noir (négatif) et une petite pince crocodile rouge sur le câble d’essai coloré (positif). Placez la pince crocodile noire sur la borne négative de la batterie et testez la borne négative (ou numéro 1) de la bobine avec la petite pince crocodile rouge, comme l’illustre la Figure 1.

L’exemple de forme d’onde indique que la tension observée lors de ce test est élevée et la mise à l’échelle de l’oscilloscope est donc adaptée. Il est important que l’atténuateur 10:1 soit utilisé dans toutes les situations, quand une tension supérieure à 200 volts est mesurée.

Avec l’exemple de forme d'onde affiché à l'écran, vous pouvez maintenant appuyer sur la barre d'espace pour commencer à observer les mesures en direct.

Exemple de formes d’ondes

Remarques sur la forme d’onde

La forme d'onde de l’allumage primaire mesure le côté négatif de la bobine d'allumage. La voie de mise à la terre de la bobine peut produire plus de 350 volts.

Dans l'image principale, plusieurs sections nécessitent un examen plus approfondi. Dans la forme d'onde présentée, le début de la ligne de tension horizontale au centre de l'oscilloscope est relativement constant à environ 40 volts, mais ensuite elle tombe brusquement dans ce que l’on appelle « l'oscillation de bobine ». Ceci est illustré sur la Figure 2.

La longueur de la ligne de tension horizontale précitée est la « durée d'allumage » ou « durée de combustion » qui, dans ce cas, est de 1,036 ms. Ceci est également illustré, sur la Figure 3. La période d'oscillation de bobine doit présenter au moins 4 crêtes (en comptant les crêtes supérieures et inférieures). Une perte de crête indique qu’il faut remplacer la bobine par une autre avec des valeurs comparables.

Il n'y a pas de courant dans le circuit primaire de bobine jusqu'à la période de l’angle de contact (Figure 4), c'est-à-dire lorsque la bobine est reliée à la terre et la tension mesurée tombe à zéro. La période de l’angle de contact est contrôlée par l'amplificateur d'allumage, et la longueur de l’ange de contact est déterminée par le temps qu'il lui faut pour accumuler environ 5 à 10 ampères (selon le système). Quand ce courant prédéterminé est atteint, l’amplificateur arrête d’augmenter le courant primaire et le maintient jusqu'à ce que la masse soit supprimée de la bobine, précisément au moment de l'allumage.

La ligne verticale au centre du tracé, appelée « tension induite », est supérieure à 200 volts. La tension induite est produite par un processus appelé « induction magnétique ». Au moment de l'allumage, le circuit de mise à la terre de la bobine est supprimé et le champ ou flux magnétique tombe dans les enroulements de bobine. Cela induit alors une tension moyenne de 150 à 350 volts (Figure 5). La sortie haute tension (HT) de la bobine est proportionnelle à la tension induite. La hauteur de la tension induite est parfois appelée « tension de crête primaire ».

AT396-1(FR)

Déni de responsabilité
Cette rubrique d’aide est sous réserve de modifications sans préavis. Les informations contenues dans la présente sont soigneusement contrôlées et sont considérées être correctes. Ces informations présentent un exemple de nos études et conclusions, et elle ne constituent pas une procédure définitive. Pico Technology n’endosse aucune responsabilité en cas d’inexactitudes. Chaque véhicule peut être différent et nécessiter des réglages uniques en matière d’essais.