Allumage primaire du DIS (courant) À l'aide d'une pince ampèremétrique de courant faible de 0 à 60 ampères

Vous aurez besoin d'un PicoScope pour réaliser ce test.

Comment raccorder l'oscilloscope en cours d’essai : le courant du circuit d’allumage primaire

Branchez la pince ampèremétrique de 60 A sur le canal A du PicoScope. Sélectionnez la plage de 20 A et activez la pince ampèremétrique. Appuyez sur le bouton zéro avant de placer la pince sur le véhicule.

La pince ampèremétrique doit être placée directement sur le câble d'alimentation de la bobine, non pas autour du faisceau qui contient également la borne négative (ou les bornes négatives, selon le système d'allumage). La connexion est illustrée dans la Figure 1.

La forme d'onde présente une ligne incurvée qui indique la vitesse à laquelle la bobine est « saturée ». Plus la ligne est plate, plus le temps nécessaire pour « remplir » la bobine de tension. La forme d'onde s'aplatit pendant un certain temps, au cours duquel le courant est maintenu par l'amplificateur une fois qu’il a atteint son courant requis. Le courant est maintenu jusqu'à ce que l'amplificateur libère la voie de mise à la terre, quand la forme d’onde plonge verticalement. Cette ligne verticale est également importante, car une ligne « en pente » indique que l'amplificateur ne commute pas suffisamment rapidement, et la tension induite en sera affectée.

Avec l’exemple de forme d'onde affiché à l'écran, vous pouvez maintenant appuyer sur la barre d'espace pour commencer à observer les mesures en direct.

Exemple de formes d’ondes

Remarques sur la forme d’onde de courant primaire du DIS

Dans l'un des exemples de formes d’ondes ci-dessus, le circuit limiteur de courant est présenté en cours de fonctionnement. Le courant commute lorsque la période d’angle de contact démarre et s’élève jusqu’à l’atteinte des 5 à 10 ampères requis (selon le système dans le circuit primaire, puis le courant est maintenu jusqu'à ce qu'il soit libéré au moment de l'allumage.

L’angle de contact augmente avec la hausse des révolutions du moteur. Ceci permet de maintenir un temps de saturation de bobine constant, d'où l’expression « énergie constante ». Si une échelle de temps est placée au début de la période d’angle de contact et l’autre, sur la ligne de tension induite, il est possible de mesurer le temps de saturation de bobine. Elle reste exactement la même, quelle que soit la vitesse du moteur.

AT168-3(FR)

Déni de responsabilité
Cette rubrique d’aide est sous réserve de modifications sans préavis. Les informations contenues dans la présente sont soigneusement contrôlées et sont considérées être correctes. Ces informations présentent un exemple de nos études et conclusions, et elle ne constituent pas une procédure définitive. Pico Technology n’endosse aucune responsabilité en cas d’inexactitudes. Chaque véhicule peut être différent et nécessiter des réglages uniques en matière d’essais.