Allumage primaire (courant)

Vous aurez besoin d'un PicoScope pour réaliser ce test.

Comment raccorder l'oscilloscope

Canal A :

Raccordez la fiche moulée BNC de la pince ampèremétrique de 30 A dans le canal A de l’oscilloscope. Vérifiez les données de broches du fabricant pour les bornes de connexion primaires combinées du bloc de bobinage du module de commande électronique (ECM) de l’allumage et de l’injection de carburant. Placez la pince ampèremétrique autour du câble correct, comme l’illustre la Figure 1.

Avec l’exemple de forme d'onde affiché à l'écran, vous pouvez maintenant appuyer sur la barre d'espace pour commencer à observer les mesures en direct.

Exemple de formes d’ondes

Remarques sur les formes d’ondes

Le courant commute lorsque la période d’angle de contact démarre et s’élève jusqu’à l’atteinte des 5 ampères requis dans le circuit primaire, puis le courant est maintenu jusqu'à ce sa libération au moment de l'allumage. Ce moment de l'allumage est déterminé par l'ECM de la moto.

L’angle de contact augmente avec la hausse du nombre de révolutions du moteur pour maintenir un temps de saturation de bobine constant, ce qui explique pourquoi ce système est appelé « énergie constante ». Si le curseur en « X » est placé au début de la période d’angle de contact et le curseur en « O », sur la ligne de tension induite, il est possible de mesurer le temps de saturation de bobine. Elle reste exactement la même, quelle que soit la vitesse du moteur.

Informations techniques

La finalité de l'amplificateur d'allumage est de commuter le courant primaire relativement élevé d'environ 5 à 10 ampères (selon le fabricant et le système) à la terre, quand le composant reçoit le signal depuis le module de commande électronique (ECM).

La sortie depuis la bobine ou les bobines est déterminée par la vitesse de la commutation ; plus cela se déroule vite, plus la tension induite dans l'enroulement primaire de la bobine est importante.

La meilleure manière de décrire l'amplificateur est comme un relais à semi-conducteurs, qui permet à un courant faible de commuter un courant beaucoup plus élevé. En raison de cet ampérage élevé, le composant devient brûlant, et une application généreuse de graisse de transfert de chaleur doit être appliquée sur la surface de contact pour aider à dissiper la chaleur : sans cette précaution, le composant surchauffe et défaille. La prise de terre est essentielle au bon fonctionnement de l'amplificateur.

L'amplificateur peut également être appelé un « module » ou un « allumeur » (terme japonais) et peut être installé dans l’ECM de la moto ou comme un élément externe et facilement remplaçable.

Propositions de rectifications de formes d’ondes défectueuses

Il faut être prudent lors de l'inspection du courant de l’allumage primaire. L'ampérage est similaire entre différents systèmes de gestion, mais varie légèrement. Si la commutation du circuit du module d'allumage est lente, cela génère une tension induite plus faible que prévu, et le point de désactivation de la mise à la terre apparaît comme une ligne inclinée plutôt qu’une ligne parfaitement verticale. Si ce point sur la forme d'onde est différent de l’exemple de forme d’onde, il faut tester ou remplacer le module/l’ECM.

Données sur les broches

Notre véhicule d'essai était une moto Honda. Voici les données de broches de la prise multiple de l’ECM. Les données de broches sont spécifiques au fabricant et au modèle, et elles sont présentées à titre d’exemple uniquement.

ECM Data

AT116-2(FR)

Déni de responsabilité
Cette rubrique d’aide est sous réserve de modifications sans préavis. Les informations contenues dans la présente sont soigneusement contrôlées et sont considérées être correctes. Ces informations présentent un exemple de nos études et conclusions, et elle ne constituent pas une procédure définitive. Pico Technology n’endosse aucune responsabilité en cas d’inexactitudes. Chaque véhicule peut être différent et nécessiter des réglages uniques en matière d’essais.